Fêtes de Noël zéro déchet : nouveau défi ?

Pour qui se lance dans une démarche zéro déchet, Noël devient une étape importante, parfois douloureuse, complexe et paradoxale : Noël zéro déchet, un défi de plus ?

Esprit de Noël es-tu là ?

En tant qu’humains, nous aimons (et avons besoin !) de nous retrouver et de fêter ce qui nous rassemble. Pour moi c’est ça Noël : un moment privilégié où le quotidien est suspendu pour profiter avec délectation de ceux que nous aimons. Pour moi l’esprit de Noël c’est en quelque sorte se rapprocher (au sens propre comme au sens figuré) et se tenir chaud aux coeurs ensemble avec l’essentiel.

Vous avez peut-être une autre définition de Noël et de son esprit ? Mais au fond n’y retrouve-t-on pas toujours en filigrane l’amour ?

En plus, ça convient tellement bien à cette période hivernale : rassemblons-nous dans nos grottes pour nous tenir chaud et vivant !

Partant de là, je ne peux que constater la dérive dans laquelle nous avons glissé imperceptiblement au gré des campagnes marketings et commerciales (catalogues de Noël, publicités, black friday et j’en passe), des modes et des conventions. Les coeurs sont davantage réchauffés par les montagnes de papier cadeau (donc les montagnes de cadeaux), la démesure et le faste : les sapins sont de plus en plus géants, brillants, garnis, les budgets augmentent à mesure que nous “devons” faire impression et combler de plus en plus de membres de notre famille. C’est l’escalade de la sur-consommation, de la démesure, de la quantité au détriment de la qualité.

Nous pouvons rompre avec toutes nos habitudes du jour au lendemain (c’est ce que nous avons fait en nous lançant dans notre aventure ZD) mais s’agissant de notre entourage, les fêtes de Noël nous rappellent qu’il est impossible d’avancer tous en même temps dans la même direction et au même rythme. Il faut de la bienveillance, de la persévérance et de la patience.

Mais alors, comment trouver un équilibre entre le respect de ses convictions (un noël zéro déchet), ses contraintes et le respect de l’esprit de Noël et de ceux qui nous entourent ?

Fêtes de Noël : défi ZD matériel

Noël c’est faire plaisir : c’est surtout témoigner de son amour aux personnes que nous aimons. La valeur de ce que nous offrons témoigne-t-elle de la valeur de nos sentiments ?

Il me paraît assez “logique” de réserver mon plus gros budget aux personnes qui me sont le plus chères (comme mes enfants) et je crois que c’est justement cette “logique” qui est devenue pernicieuse et sans fin !

noël ZD

Je ne vais pas vous mentir : il y a quelques années, le fait de recevoir un “gros” (= cher) cadeau à Noël me faisait bondir de joie car Noël était synonyme d’exception donc d’exceptionnel. Pourtant je pense depuis longtemps que c’est bien futile en fin de compte : combien d’entre nous se souviennent de leur(s) cadeau(x) de Noël dernier ? Ou du Noël précédent (tout comme de son anniversaire passé ou des précédents) ?

Et si nous cassions cette logique consommatrice (de gaspillage) ? Sans parler de zéro déchet, cela signifie prendre le temps de réfléchir à ce qui est vraiment important pour chaque personne et se creuser les méninges pour lui faire réellement plaisir. Vous allez sûrement vous rendre compte que par automatisme vous pensez à des cadeaux “faciles” qui sont chers. C’est là que le ZD peut être une solution : acheter d’occasion, fabriquer par soi-même, se concentrer sur l’idée plutôt que sur le budget parce que cela a tellement plus de valeur qu’un “gros” cadeau en plus de vous procurer de la joie et d’en donner !

C’est aussi cela le zéro déchet : sortir de son cadre et apprendre à réfléchir différemment. Et c’est ce que j’aime dans cette démarche : me réinventer en même temps que nous co-réinventons les “règles” de vie notre famille !

Pour vous aider à stimuler votre créativité et à sortir de votre cadre, voici par exemple 30 idées de cadeaux de Noël zéro déchet.

Parents : sachez également que nous sommes très souvent à côté de la plaque des “vrais” désirs de nos enfants. Ce qu’ils souhaitent par dessus tout, ce ne sont pas les derniers jeux ou jouets à la mode mais … passer du temps avec vous ! Regardez plutôt et offrez-leur ces moments (en même temps qu’à vous !).

Bien au-delà du défi “matériel”, des fêtes de Noël zéro déchet sont également un défi “humain”.

Fêtes de Noël : défi ZD humain

Nous n’avons pas attendu le zéro déchet pour savoir que les fêtes de fin d’année “cristallisent” ce qu’il y a de meilleur et de pire dans les relations humaines d’un groupe (famille ou amis).

Ce moment qui rassemble traditionnellement les familles devient aussi naturellement celui de “confrontations” entre différentes collines tout aussi respectables les unes que les autres.

Pour moi, il ne s’agit pas de se plier ou de faire plier mais d’arriver à un équilibre où chacun peut se respecter tout en respectant les autres.

Se passer de telles occasions de réunion serait dommage et passer un mauvais moment tout autant !

Noël est un “bon” exercice selon moi, car vivre le zéro déchet chez soi peut être assez simple finalement mais vient le moment où nous avons également envie de le vivre aussi en dehors de chez soi et avec les autres.

Sur les réseaux sociaux, et dans le groupe zéro déchet dont je fait partie, je constate beaucoup d’appréhension, d’amertume et d’incompréhension au sujet des fêtes de fin d’année. Il faut dire que les fêtes ne réveillent pas seulement les différends et les blessures (causées pas les absents qui nous étaient chers par exemple) mais aussi une tendance de notre société à la sur-consommation et donc aux déchets.

Pour toutes ces raison, il peut être difficile d’aborder cette période avec sérénité.

Suivez votre coeur sans lui enlever la chaleur des autres

Je ne vais pas vous mentir : je serais malheureuse qu’on m’impose un cadeau que je ne souhaite pas et je suis très heureuse quand notre famille et nos amis font de leur mieux pour respecter nos choix.

Je n’ai pas de conseils.

Je crois juste que ne pas se respecter n’est pas bon pour soi et ne pas respecter les autres non plus.

Je crois que la magie de l’être humain est de pouvoir évoluer.

Je crois au pouvoir de l’intention du coeur.

Je crois en la communication comme le plus grand ciment entre les personnes (et de ce fait la plus grande source de dissonances).

Je crois que nous avons mieux à faire que de nous battre pour des cadeaux à Noël !

Et je suis certaine que nous pouvons rendre ce monde plus beau ensemble. Pour cela il faut des personnes qui bousculent les conventions, réinventent les règles. Il faut aussi du temps et de l’amour.

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année, zéro déchet ou non, mais remplies d’essentiel(s) avec ceux que vous aimez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *