Ze blog ZD d’une Zèbre

Bienvenue !

Cécile BonnetAvec mon conjoint Johann et nos 2 garçons, Noah (13 ans) et Titouan (11 ans), nous nous sommes lancés dans une démarche Zéro Déchet le 1er septembre 2016 en nous donnant 1 an pour réduire nos poubelles et vivre mieux avec moins.

2 ans plus tard, nous avons adopté un nouveau mode de vie minimaliste et atteint notre objectif : nos déchets tiennent désormais dans un bocal ! Nous pouvons encore réduire nos déchets, nous voulons encore vivre mieux !

Anti-conformiste dans l’âme, je questionne souvent le sens et réinvente mes règles de vie. La liberté est la valeur à laquelle je suis le plus attachée je crois.

Je déteste la phrase “on a toujours fait comme ça” et j’adore découvrir et apprendre surtout au contact des autres. La nature humaine et sa créativité ne cessent de m’émerveiller.

Photo : © Julie [LR] Photographie

Tout a commencé …

.. par un livre : celui de Béa Johnson “Zéro déchet”.

Mais on ne lit jamais ce livre par hasard …

Le profil atypique du zèbre

Tout a commencé bien avant, depuis que je suis née en dehors de la norme.

Cécile Bonnet Zèbre

Je m’appelle Cécile Bonnet, j’ai appris le 19 juillet 2016 à 43 ans que j’étais un “Zèbre”, un bien plus joli mot que celui de “sur-douée” ou de “haut potentiel intellectuel” car pour nous autres, les “Z” le “sur” et le “haut” ne correspondent ni à nos valeurs (nous affectionnons l’humilité, la remise en question et la progression) ni au ressenti que nous avons de nous-mêmes, plutôt “trop” et “sous” que “sur” et “haut”.

Ce 19 juillet, ce que je prenais comme des défauts à corriger pour arrêter d’emm…der les autres sont devenus des talents à mettre à leur service. Ce jour-là a marqué une re-co-(n)naissance, une renaissance à moi-même : pour la 1ère fois on me disait qu’il était normal que je ne le sois pas !

De ce cheminement en Z, j’en parle sur mon autre blog professionnel, ce n’est pas l’objet ici … quoique 😉

Tout a donc commencé depuis toujours : quand par nature on n’est pas dans la norme, on a toujours un coup d’avance (pour la version positive), un pas de côté “décalé” et “inadapté” qui dérange (pour la version négative). Je n’aime pas faire “comme tout le monde”, je ne pense pas “comme tout le monde”, je ne suis pas “comme tout le monde”.

La démarche atypique du zéro déchet

La démarche Zéro Déchet (car il s’agit d’un chemin) m’a tout de suite parlé (et pas seulement pour son “Z”) : Béa Johnson est venue me questionner sur mes habitudes, mon éducation, le système dans lequel je vis, je consomme, mon empreinte sur cette planète, elle a su réveiller le colibri en moi, me parler d’essentiels, d’expériences, d’apprentissages, de créativité pour faire différemment et intelligemment. Elle a bousculé mes croyances, ouvert ma conscience, nourri ma quête de sens et de liberté : elle a touché tous mes points faibles pour en faire des points forts !

Pour la 1ère fois de ma vie, je vise le zéro, mes efforts sont pour le moins, réduire et refuser sont mes nouvelles règles : un comble pour un “Z” … un bonheur en fait … que je veux partager avec toi !

L’autre auteure de ce blog

Ma soeur et sa famille se sont lancées elles-aussi dans le zéro déchet (et en même temps que ma famille sans qu’on s’en parle !), je l’ai invitée à partager sa démarche sur le blog. Tu peux lire ses articles ici

Tu nous suis ?

Abonne-toi pour recevoir nos prochains articles ZD



Vos informations ne seront jamais divulguées à des tiers et vous pourrez vous désinscrire d’un simple clic.