Le film « Home » de Yann Arthus-Bertrand

Film Home

J’ai regardé le magnifique film Home de Yann Arthus Bertrand, suite à l’article « Le Déclic » écrit par ma soeur qui s’est lancée en même temps que moi (et sans qu’on se concerte) dans la démarche Zéro Déchet.

Magnifique …

Magnifique film car les images signées Yann Arthus-Bertrand sont aussi époustouflantes que ses photos vues du ciel. On y découvre notre Terre et ses habitants, on renoue avec la Nature. On en prend plein les yeux !

 … mais triste

Tout au long du film Home, j’ai ressenti à la fois une admiration pour ce que notre planète nous a offert de beau, de subtil, d’essentiel dans un subtil équilibre et une parfaite « mécanique » mais aussi une profonde tristesse à mesure que je prenais conscience du gâchis que notre société a opéré : en 50 ans seulement nous avons pillé des ressources de plusieurs milliards d’années en s’en arrogeant la propriété et détruit l’équilibre délicat de notre propre écosystème.

1h30 de tristesse, c’est dur à encaisser : on en prend plein la gu..le et le coeur !

Un message d’espoir

Il faut tenir bon car la fin du film Home est porteur de messages d’espoir ! A partir de 1h21, nous découvrons des initiatives déjà existantes et des solutions basées sur la solidarité des peuples et ça fait du bien !

Ce que j’ai eu envie de retenir du film

Je ne peux pas vous mettre le film dans cette article parce que cette possibilité n’a pas été activée. Mais vous avez accès au film gratuitement sur ma chaîne Youtube, dans ma playlist zéro déchet.

Voici les messages du film Home qui m’ont marquée et que j’avais envie de partager avec vous ici :

  • 80% de l’énergie que nous consommons viennent des énergies fossiles
  • Il est trop tard pour être pessimiste.
  • Chacun peut agir
  • Où que nous soyons, nos actions se répercutent sur l’ensemble de la Terre
  • Soyons des consommateurs responsables, réfléchissons à ce que nous achetons
  • La solidarité des peuples est plus forte que l’égoïsme des nations
  • Une nouvelle aventure humaine fondée sur la mesure, l’intelligence et le partage
  • Ce qui est important ce n’est pas ce que nous avons perdu mais ce qu’il nous reste
  • A nous d’écrire la suite de l’histoire ensemble

Il est en effet trop tard pour être pessimiste mais tous ensemble, à notre niveau, nous pouvons beaucoup !

Agissons, non pas dans l’idée de revenir en arrière mais au contraire pour aller de l’avant !

Bon film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *