Comparatif dentifrice solide Pachamamaï vs Lamazuna

Dans la salle de bain, un des 1ers produits pour lequel trouver une alternative zéro déchet s’impose, c’est le dentifrice.

Produit d’hygiène du quotidien, les tubes plastiques représentent un déchet non négligeable dans nos poubelles, même si depuis peu chez nous, de nouvelles consignes de tri nous permettent de mettre ce déchet avec les plastiques recyclables. C’est déjà mieux mais n’oublions pas que « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas » et que l’objectif du zéro déchet n’est pas d’augmenter le recyclage (source de pollution), même s’il est logique de passer par une telle étape, mais bien de réduire TOUS les déchets, y compris ceux recyclables.

Le dentifrice solide est la meilleure alternative ZD pour se brosser les dents. Evidemment, l’idéal serait de le faire soi-même mais je n’ai pas trouvé de recette qui arrive à me convaincre totalement : leur risque « abrasif » est principalement en cause, d’autant que personnellement j’ai un émail très sensible (au chaud et au froid par exemple) et une gencive très fine donc fragile aussi.

[Tous les liens cités dans l’article sont rappelés en fin d’article.]

Les dentifrices solides de la marque Pachamamaï et Lamazuna

PachamamaïPACHAMAMAI

Lamazunalamazuna

Nous avons commencé par tester le dentifrice solide de la marque Pachamamaï que nous avons acheté lors de notre visite au Day by Day de Brest. Mais ce dentifrice est aussi en vente en ligne dans la boutique en ligne de la marque, ou sur le site Hakuna Taka (dont le siège est à Rennes), et dans bien d’autres boutiques encore.

hakuna-taka

Autre marque très connue pour ses produits naturels et éco-responsables : Lamazuna.

Nous avons donc testé leur dentifrice solide qui a la particularité de se présenter en bâtonnet.

Nous l’avons acheté en ligne dans la boutique « sans bpa ».

sans-bpa

Composition

Pachamamaï

Lamazuna

Nous avons choisi le « Crystal » aux 2 menthes (poivrée et des champs), sa composition est 100% naturelle et contient aussi des ingrédients issus de l’agriculture biologique :

carbonate de calcium, argiles, xylitol*, tensioactif doux, huile de coco*, glycérine*, menthe poivrée*, menthe des champs.

* issus de l’agriculture biologique.

Chez Lamazuna, nous avons testé le « dentifrice à la menthe poivrée » qui a une composition naturelle très proche comprenant également des ingrédients bios :

carbonate de calcium, huile de coco*, acide stéarique (extrait de l’huile d’olive), tensioactif aux propriétés moussantes et nettoyantes, huile essentielle de menthe poivrée*, limonene (composant de cette huile essentielle qu’il est obligatoire de préciser sur l’étiquette pour informer les personnes allergiques), eau.

* labellisés bio.

Présentation

Pachamamaï

Lamazuna

dentifrice-naturel-solide-pachamamai-2Il se présente sous la forme d’une « petite boule granuleuse ». Pour le transport, Day by Day (ainsi que tous les points de vente) propose une petite boîte ronde en aluminium (en inox aurait été mieux) qui est parfaitement adaptée à la forme et à la taille du galet. En revanche, j’ai trouvé le prix de ce contenant seul un peu cher tout de même (2 euros).

dentifrice-solide-a-la-menthe-poivreeComme je le disais, le dentifrice solide Lamazuna se présente autour d’un bâtonnet en bois, il tient debout sur le rebord du lavabo et a donc l’avantage de bien sécher entre 2 utilisations MAIS il est plus difficile à transporter en voyage du fait de son « encombrement » total (il faut une grande boîte en longueur).

Prix et durée

Pachamamaï

Lamazuna

Le dentifrice coûte 9,90 euros (pour 20g) donc beaucoup plus cher que le dentifrice que nous avions l’habitude d’acheter (« Elmex sensitive », environ 7 euros le lot de 2 tubes en pharmacie).

Je n’ai pas pu comparer les durées d’utilisation du galet avec le tube de dentifrice. Donc c’est un ressenti que je vous livre : je pense que nous utilisions 2 tubes de dentifrice par mois au total (soit pour 4 personnes) et qu’un galet nous fait un mois pour toute la famille, mais encore une fois cela demanderait à être vérifié. Donc on peut dire que notre budget « dentifrice » a légèrement augmenté mais n’a pas non plus explosé.

Comme pour le tube de dentifrice, il nous faut plusieurs galets pour la famille en fonction des déplacements des uns et des autres.

 Le dentifrice coûte entre 9,50 et 9,80 euros (pour 17g) selon les points de vente.

Le dentifrice est un peu plus « solide » à l’utilisation que celui de Pachamamaï donc il dure un peu plus longtemps …

… mais sous certaines conditions, désagréables.

Utilisation

Pachamamaï

Lamazuna

Pour l’utiliser, il suffit de mouiller légèrement sa brosse à dents et de la frotter directement sur le dentifrice.

Il faut assez peu de produit et c’est là le principal changement : nous sommes habitués au dentifrice qui « mousse », ce qui n’est pas le cas avec un dentifrice solide qui mousse très très peu.

Il faut également aimer le goût d’argile qui reste un peu en bouche.

Passé les 1ères utilisations, on s’habitue très vite (ou plutôt on se déshabitue de ses anciens repères). Même les enfants se sont très vite adaptés à l’utilisation du dentifrice solide.

L’argile verte est normalement adaptée aux gencives sensibles. Pourtant, au départ, j’ai éprouvé une légère irritation des muqueuses, notamment au niveau du palais. Le dentifrice n’est peut-être pas (seul) en cause, je me rends compte que cela dépend aussi de ce que je mange …

Il faut être bien vigilant sur la conservation du dentifrice et laisser son contenant ouvert afin que le galet « sèche » bien entre 2 utilisations sinon il « ramollit » et son niveau baisse plus rapidement car on a tendance à en mettre davantage sur sa brosse à dents.

Même principe : il faut frotter sa brosse à dents, légèrement humidifiée au préalable, sur le « cube » mais il nous a semblé qu’il fallait vraiment insister sans qu’on aie pour autant le sentiment d’en mettre suffisamment sur sa brosse à dents.

Pour le coup, cela ne mousse pas du tout en bouche ! Mais encore une fois, je pense que cela peut rapidement devenir une habitude …

Le (vrai) problème c’est que le dentifrice finit rapidement par « casser » autour de son bâtonnet. Je pense que c’est dû au fait qu’on insiste davantage dessus avec sa brosse à dent et que le dentifrice est plus « sec » donc friable ?

Du coup, il devient de plus en plus difficile de s’en servir au fur et à mesure que des morceaux se détachent du bâtonnet et il faut alors s’armer de patience au moment de se brosser les dents (je ne parle même pas des enfants !).

Quand les morceaux sont devenus trop petits pour être tenus et frottés entre les doigts, je les ai réduit en poudre et « remodelés » avec un peu d’eau en une petite boule que je pouvais alors frotter à nouveau avec ma brosse à dents.

Inutile de vous dire que ce n’est pas vraiment pratique si on est en déplacement !

Les + des dentifrices Pachamamaï et Lamazuna

Pachamamaï

Lamazuna

  1. efficace
  2. non abrasif
  3. argile verte pour les gencives sensibles
  4. facile d’utilisation
  5. son goût mentholé (car c’est aussi ce qu’on attend d’un dentifrice : qu’il rafraîchisse l’haleine)
  6. son encombrement minimum et sa boîte parfaitement adapté
  7. naturel et respectueux de l’environnement et des animaux puisque non testé sur ceux-ci (labélisé Cruelty free & vegan par PETA)
  8. emballage minimum (aucun en boutique physique et uniquement un papier de soie en vente en ligne)
  9. fabriqué en France
  1. sa présentation permet une meilleure « conservation »
  2. il « fond » moins vite et dure donc plus longtemps (mais voir paragraphe suivant sur les « moins »)
  3. naturel et respectueux de l’environnement et des animaux puisque non testé sur ceux-ci (labélisé Cruelty free & vegan par PETA)
  4. sa composition est mieux présentée je trouve et c’est un point important parce qu’en devenant plus conscient de ce qu’on consomme, nous nous intéressons aussi davantage aux ingrédients
  5. fabriqué en France

 

Les – des dentifrices Pachamamaï et Lamazuna

Pachamamaï

Lamazuna

  1. son prix (9,90 euros)
  2. pour une hygiène parfaite il faudrait sans doute un galet par personne, ce qui augmente l’investissement de départ
  3. ne convient pas aux femmes enceintes, ni aux enfants de moins de 3 ans du fait de la présence d’huile essentielle (Pachamamaï a sorti uncandiz-dentifrice-solide-aux-fruits dentifrice solide aux fruits rouges sans huile essentielle)
  4. peut ne pas être assez mentholé pour certaines personnes, selon le dentifrice en tube qu’elles avaient l’habitude d’utiliser. Dans ce cas, ne pas hésiter à finir le galet pour passer la période « d’adaptation ».
  5. boîte en aluminium (malgré tout réutilisable)
  1. son prix (9,50 euros et 9,80 euros constatés)
  2. peu pratique en déplacement
  3. pour une hygiène parfaite il faudrait sans doute un galet par personne, ce qui augmente l’investissement de départ et l’encombrement surtout en déplacement
  4. utilisation difficile (surtout par des enfants) car longue et peu pratique finalement
  5. se casse facilement
  6. l’huile essentielle de menthe poivrée est fortement déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de 3 ans (Lamazuna propose également un dentifrices sans huile essentielle à la cannelle)
  7. très léger en goût (on ressent moins l’effet mentholé)
  8. bâtonnet, qui même s’il est compostable, représente un déchet
  9. emballage cartonné (idem)

Notre choix

Comme vous pouvez vous en douter, nous avons finalement opté pour le dentifrice solide Pachamamaï « Crystal » plus agréable et pratique à l’utilisation et au transport (nous bougeons souvent), leur budget étant sensiblement similaire, malgré sa boîte « d’origine » en aluminium.

En revanche, nous ne renouvellerons pas le galet aux fruits rouges (sans huile essentielle) de la marque que les enfants n’ont pas trop aimé (il ne mousse pas du tout).

Notre point de progression souhaitable en matière de dentifrice solide

Il faudrait que nous puissions le trouver près de chez nous afin de réduire l’empreinte carbone de notre achat et les emballages du colis.

Les liens cités dans l’article :

Vous avez des avis à partager, des conseils, des bons plans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *