J’ai pas de temps à perdre

3 filles, 1 Victor et 1 boulot … Tout est question d’organisation.

Je ne perds pas de temps pour ce qui n’en vaut pas la peine et, à l’inverse, j’essaie d’en consacrer là où c’est, de mon point de vue, important.

Voilà donc plusieurs années que je suis adepte des courses sur internet, récupérées au drive. C’est tout simplement fait pour moi parce que les courses … ben c’est pas ce qui m’épanouit le plus …  et je sais que je ne suis pas la seule à apprécier ce service ! Le Drive : quelle fabuleuse invention !

Chaque dimanche soir, c’est le même rituel …

Je réfléchis aux menus de la semaine que je marque sur ce que j’appelle « Le calendrier de la cuisine ». Outre le fait de recenser les RDV, invitations et anniversaire à ne pas manquer, le calendrier a 3 fonctions :

  • avoir une bonne vue d’ensemble de notre équilibre alimentaire
  • ne pas me poser chaque jour la même question « Qu’est ce qu’on va bien pouvoir manger ce soir ? »
  • bannir le gâchis
  • éviter de nourrir ma famille que de pâtes, tagliatelles, nouilles, spaghetti et coquillettes …

Puis, les menus inscrits sur mon calendrier, je me connecte et passe commande de tout ce qui est nécessaire. Tout cela me prend un peu de temps sur la soirée de fin de we, mais c’est fait depuis mon canapé : la totale classe ! Ensuite, le lundi, je dois veiller à ne pas louper l’heure de fermeture afin de me rendre au drive. C’est à ce moment là que débute le périple des achats : passage du caddie à la voiture, de la voiture à l’entrée de la maison, de l’entrée de la maison à la cuisine, et enfin de la cuisine à chaque place. Ouf ! me voilà enfin armée pour la semaine. Mission accomplie. Bilan ? Corvée zéro plaisir d’environ 1h30 hebdomadaire ! C’est un mal nécessaire des temps modernes, que voulez-vous ?

courses non ZD

Gain de temps, efficacité, plaisir du temps gagné ?

Est-ce que ces courses zéro plaisir me procurent plus d’avantages que d’inconvénients ? Est-ce que courir sans cesse après le temps pour en gagner de meilleure qualité à utiliser + tard n’est pas une vaine illusion ? Finalement, n’est-il pas plus simple et raisonnable de vivre pleinement, au présent, en cherchant du plaisir dans ce que nous avons à accomplir chaque jour ?

Trêve de questions : de toute manière … le drive, c’est pas ZD … alors il faut faire autrement !

Mardi, 18h15, le frigo est vide. Armée de sachets en tissu achetés à La Biocoop, de mon sac à courses et de boites hermétiques, je rentre chez le boucher. J’adore l’étale … ça donne faim et plein d’idées cuisine !

« Steak haché, poulet … directement dans ces récipients, s’il vous plait … Je cherche à réduire les déchets inutiles ».

Le patron joue le jeu avec une sincère envie de bien faire. Un peu paumé par ce changement d’habitude, il ne sait plus comment prendre les steaks, avec ou sans feuille ? Main gauche ? Main droite ? Ah oui … Et hop sur la balance … Avec la tare ? Comment je fais la tare ? Sans la boite ? Ah non avec la boite et la tare … C’en est amusant et même touchant ! Un vrai échange sympathique en faisant de simples courses ! Et le prix ? Ben franchement : pas plus cher que dans ma grande surface, avec le service et le bon moment en plus ! Que du gagnant !

Emballée par l’expérience, je m’emballe pour le sans emballage 😉

Finalement, après le boucher, je retourne chez mon boulanger. La patronne me reconnait (lire l’article Ceci est une baguette, mais pas n’importe quelle baguette) : « Vous les trouvez où vos sachets en tissu ? Et vous les lavez comment ? …. Ah, je trouve que c’est super ce que vous faites ! J’adore ! C’est vous qui avez raison ! ». Gonflée à bloc, j’achète du café en vrac chez le caviste, des légumes et des fruits chez le primeur et du fromage chez le fromager … A chaque fois, j’aime me faire envie des choses que je vois, poser des questions sur les provenances, demander conseils à ces commerçants experts et passionnés.

Cela ne m’aura demandé que 25 minutes de pur plaisir !

En fait, quand les achats sont une corvée, c’est qu’on ne les fait pas de la bonne manière ! Je l’ai compris ce soir. Désormais, je ferai des « courses plaisir », qui ne prennent pas plus de temps et qui amplifient mon goût pour les bons repas et pour la cuisine :

  •  à La Biocoop 2 fois par mois pour les non périssables (légumes secs, farine, sucre, chocolat à cuisiner, poudre d’amande, lait, shampoing, lessive … le tout en vrac) = 1h,
  • chez les commerçants pour les denrées périssables 1 fois par semaine = 30 minutes
  • au marché chaque dimanche comme avant !

J’en ai donc fini avec la corvée, reprends plaisir à faire mes courses différemment, gagne du temps et tout cela pour pas plus cher ! Le ZD n’est donc pas seulement le fait de fuir les emballages, c’est aussi réapprendre à faire/vivre les choses simples avec plaisir.

Et vous, quel plaisir prenez-vous à faire vos courses ?

2 commentaires


  1. je lis votre blog avec grand intérêt, j’ai vraiment envie de m’y mettre avec ma famille. Plein de choses me semblent faisables en effet… j’ai une question peut-être ridicule mis qui me taraude! que faites vous pour le papier toilette? il est quand même tout le temps emballé de plastique… merci de votre réponse!

    Répondre

    1. Merci Charlotte et bienvenue ! Pas à pas, c’est faisable, plaisant et source de satisfactions. Votre question est loin d’être ridicule ! En effet, le papier toilettes est une problématique pour les ZD : impossible d’en trouver sans emballage plastique autour (on trouve du papier essuie-tout emballé dans du papier, pourquoi pas du papier toilettes ?). Pour l’instant, nous recyclons l’emballage avec le plastique (mais il faudrait que je vérifie avec mon centre de tri que nous sommes pertinents) en attendant de trouver une meilleure solution. Je me suis dit que j’allais regarder du côté des fournisseurs d’hôtels-restaurants, en me disant que le conditionnement serait peut-être du papier justement. A vérifier
      Quand on démarre, il faut accepter des « compromis » et une marge de progression possible, sinon cela devient vite décourageant et impossible. C’est aussi ce qui fait l’attrait du ZD : il y a toujours à apprendre 😉
      Tenez-nous au courant de vos avancées, à bientôt !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *